Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Soniac

Sculptures en papier mâché & bronze

Badinage sur l'art et la coïncidence

Publié le 4 Juillet 2014 par Soniac in Tribune libre

Ce jour-là, nous n'étions pas un vendredi 13.

Je me suis arrêtée, un peu par hasard, un peu par envie, chez le brocanteur de mon quartier. J'ai acheté quelques trucs (un service d'assiettes, des bols à cacahouètes, un broc à eau) et puis j'ai feuilleté un stock de vieilles affiches. Mon attention a été arrêtée par la représentation d'une femme endormie, que veillaient deux ou trois anges malicieux... Vu le prix, tout à fait modeste et pour tout dire franchement abordable, j'ai décidé de l'acheter et je lui même trouvé un joli cadre en bois, assorti.

En rentrant chez moi, je contemple mon affiche, contente de mon acquisition, et je la retourne. Je lis alors :

Henry Fuseli
(1741-1825)
Le songe de Titania
Grange Batelière - Imprimé par I.G.D.A. - Novara - 1973

Badinage sur l'art et la coïncidence

Quelle surprise ! Titania est l'un des personnages du "songe d'une nuit d'été" (de Shakespeare pour les ignorants) dans lequel j'avais joué alors que j'avais 18 ans. Et 1973 est mon année de naissance...

Par hasard - mais le hasard existe-t-il vraiment ? - j'avais acheté une représentation d'une scène d'une pièce que j'avais aimée et dans laquelle j'avais joué de nombreuses années auparavant. La coïncidence n'existe pas véritablement, à mon humble avis : la scène artistique au lavis a juste fait écho à quelque chose de ma propre histoire. Elle a résonné en moi. Et j'ai décidé que ça irait très bien dans ma chambre : une femme endormie, l'air heureuse, qui rêve veillée par des anges malicieux.

Pour l'histoire, Henry Fuseli est un peintre suisse (encore une coïncidence, je ne tombe que sur des suisses en ce moment...), un "peintre inventif et surnaturel, qui croit nécessaire une certaine exagération dans la peinture d'histoire"*. Sa biographie m'a bien intéressée : il s'est exilé à Londres puis a vécu en Italie, et été reconnu de son temps.

Et vous, avez-vous un avis sur cette histoire d'art et de coïncidences...?

Henry Fuseli - "Le cauchemard" (exposé pour la première fois en 1782, actuellement à la Tate Gallery)

Henry Fuseli - "Le cauchemard" (exposé pour la première fois en 1782, actuellement à la Tate Gallery)

Commenter cet article

Soniac 28/06/2014 10:29

Merci Eric, pour ton post. Le tableau représenté au bas de l'article n'est pas celui acheté. Il représente bien un cauchemard, et le mien, une femme qui rêve... Peut-être aurais-je du le préciser. Bises

éric I. 28/06/2014 11:38

Ah ok cela m'étonnait un peu ! il y avait un léger hiatus eh bien si tu peux montrer le tableau angélique qui va orner ta chambre tant mieux :)
Bises à toi

éric I. 27/06/2014 18:49

Sur les coincidences, je n'y crois pas trop, comme tu le dis je crois que cet univers a fait écho à ton histoire personnelle. Je trouve très intéressante ton interprétation du tableau : Tu y vois rêve calme et volupté sous la vigilance bienveillante des anges. Moi j'y vois un univers beaucoup plus agité à la charge érotique claire. Plutôt que des anges, des créatures quasi démoniaques qui prennent possession des lieux (d'ailleurs dans les références sur le tableau ils parlent de cauchemar, de gnomes ou d'incubes) un monde tourmenté à la Goya avec une femme lascive mais sans défense. Comme quoi à partir d'une scène relativement simple, chacun y trouve son bonheur !